Poème pour une chanson, par Minou Drouet

Roger Hauert - Minou Drouet
Roger Hauert – Minou Drouet – dans Poèmes (1956)

Par sa tristesse et aussi par les thèmes du bateau, du sang et de la larme, ce poème rappelle un autre, « Chanson », donné à la fin de mon premier article consacré à Minou Drouet. Enfant extrêmement sensible, Minou souffrit d’avoir été exhibée comme un animal de cirque, suivie par les journalistes et surtout accusée d’imposture : on prétendit en effet que sa mère avait écrit les poèmes et lettres publiées en son nom. CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…

Nathalia Crane, love and poetry at nine

Nathalia Crane
Nathalia Crane (1924) – from The Janitor’s Boy, and Other Poems, via Wikimedia Commons

I will present here another girl poet who, like her contemporaries Hilda Conkling and Sabine Sicaud and the next generation’s Minou Drouet, started writing poetry at a very young age. But unlike Hilda Conkling and Minou Drouet, she did not give up poetry in her teenage years, and unlike Sabine Sicaud who died from a horrible disease at age 15, she lived for 85 years, writing poems and novels, also working as a professor of English at San Diego State University. CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…

Le chant du cœur de Minou Drouet

Roger Hauert - Minou Drouet
Roger Hauert – Minou Drouet – dans Poèmes (1956)

Mon cœur est un immense clavier dont les mots sont les touches, et ma tendresse et ma peine et ma passion de la musique y jouent pour moi. Ce n’est pas de ce clavier-là que je rêve, c’est de celui de ma forêt.
— Minou Drouet, Lettre à Élise Nat, Arbre, mon ami, p. 99

Minou (Marie-Noëlle) Drouet, née le 24 juillet 1947, connut un immense succès dans la deuxième moitié des années 1950 grâce à ses poèmes écrits entre ses six et douze ans. Elle fut également l’objet de violentes controverses dans les médias et les milieux littéraires. CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…