Fleurs et fruits, par Jean-Baptiste Clément

Frederick Morgan - Childhood Sweethearts
Frederick Morgan – Childhood Sweethearts

Voici un deuxième poème du recueil Chansons, une joyeuse évocation des jeux d’amour à l’occasion de la collecte des fleurs et des fruits.

FLEURS ET FRUITS

A mademoiselle E. Canat.

Apprêtez, fillettes,
Vos petits paniers et vos corselettes,
Voici la saison des fleurs et des fruits.
La fraise est au bois à côté des nids ;
La cerise, aux champs, attend les cueillettes.
O gué, les fillettes !
Voici la saison des fleurs et des fruits.

Feu dans les prunelles
Qui brille et fait peur,
Fraîches demoiselles,
La poitrine en fleur,
Des bruns et des blonds toutes les promises
S’en vont en dansant aux rouges cerises ;
Et rouges si bien qu’en les regardant
Ça vous semble aux yeux des gouttes de sang.

Apprêtez, fillettes,
Vos petits paniers et vos corselettes,
Voici la saison des fleurs et des fruits.
La fraise est au bois à côté des nids ;
La cerise, aux champs, attend les cueillettes.
O gué, les fillettes !
Voici la saison des fleurs et des fruits.

Tiédeur sur la joue,
Par malice un peu,
Pour voir ce qui noue
Le petit bas bleu,
Le gars le plus dru fait la courte échelle
Au tendron léger comme une hirondelle.
Tout ça c’est si prompt et se fait si bien,
Qu’ouvrant de grands yeux même on n’y voit rien.

Apprêtez, fillettes,
Vos petits paniers et vos corselettes,
Voici la saison des fleurs et des fruits.
La fraise est au bois à côté des nids ;
La cerise, aux champs, attend les cueillettes.
O gué, les fillettes !
Voici la saison des fleurs et des fruits.

L’oiselet volage,
Tout vêtu de gris,
Vient du bois sauvage
Avec ses petits.
Sans s’épouvanter du garde qui braille,
Ni du mannequin au fusil de paille,
Il dîne au bel air, aux frais du printemps,
Et dort sur la branche à l’abri du temps.

Apprêtez, fillettes,
Vos petits paniers et vos corselettes,
Voici la saison des fleurs et des fruits.
La fraise est au bois à côté des nids ;
La cerise, aux champs, attend les cueillettes.
O gué, les fillettes !
Voici la saison des fleurs et des fruits.

Vive comme un lièvre,
Fillette, au corset
Ou bien à sa lèvre
Porte un blanc muguet.
Pour un baiser pris sur lèvres vermeilles,
On lui donne en gage un pendant d’oreilles :
Pendant de corail, cerises d’amour,
Qu’on laisse dans l’herbe à la fin du jour.

Apprêtez, fillettes,
Vos petits paniers et vos corselettes,
Voici la saison des fleurs et des fruits.
La fraise est au bois à côté des nids ;
La cerise, aux champs, attend les cueillettes.
O gué, les fillettes !
Voici la saison des fleurs et des fruits.

Puis le cœur à l’aise
D’avoir bien aimé,
Quand paraît la fraise
Au bois embaumé,
Sous les grands buissons d’aubépine blanche,
Avec sa promise on vient le dimanche
Mettre en son panier le fruit velouté,
Qu’avec le soleil enfante l’été.

Apprêtez, fillettes,
Vos petits paniers et vos corselettes,
Voici la saison des fleurs et des fruits.
La fraise est au bois à côté des nids ;
La cerise, aux champs, attend les cueillettes.
O gué, les fillettes !
Voici la saison des fleurs et des fruits.

Aimables cueillettes
Des bois d’alentour,
Gentilles fillettes,
Fleurs et fruits d’amour,
Le cornemusier, assis sous un chêne,
Pour faire danser souffle à perdre haleine.
Laissez vos paniers au long des buissons,
Mais prenez bien garde à vos cotillons.

Apprêtez, fillettes,
Vos petits paniers et vos corselettes,
Voici la saison des fleurs et des fruits.
La fraise est au bois à côté des nids ;
La cerise, aux champs, attend les cueillettes.
O gué, les fillettes !
Voici la saison des fleurs et des fruits.

Ermont, 1864.

Source du poème : Chansons de J.-B. Clément, Paris : Imprimerie Georges Robert et Cie (1885), numérisé sur Internet Archive. Le poème est page 253.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.