Fleur rougie (deuxième version)

Cathy Delanssay - L'amie intime
Cathy Delanssay – L’amie intime

Amour écarlate, doux nectar fondant dans la bouche, répandu sur la couche, délice sans fin.

Toi qui m’as tant aimé,
Belle au doigts enflammés,
À moi tu es venue,
Splendide et toute nue.

Quand l’amour fou bourgeonne,
Sans crainte tu te donnes ;
Mon baiser, mon bonheur,
Tu m’as offert ta fleur.

Andrey Korzun - Iris 'Spartan'
Andrey Korzun – Iris ‘Spartan’ – Wikimedia Commons

Son odeur me captive,
Et ta démarche avive
L’éclat du feu obscur
Qu’offre son ouverture.

Ce soir je vais fêter
Ton jardin enchanté
Et les milles délices
De ton noble calice.

Christian Schloe
Christian Schloe – tuttartpitturasculturapoesiamusica.com

Ouvre-moi tout ton ciel !
Je veux goûter ton miel,
Ta merveilleuse prune,
Ta tendre fleur de lune.

Je boirai à la source
L’eau sacrée dans sa course,
Inonde-moi de toi,
Qu’en ta fleur je me noie.

William-Adolphe Bouguereau - À la fontaine
William-Adolphe Bouguereau – À la fontaine (1897) – Art Renewal Center

Ma belle et tendre amie,
Ton bien chaud pain de mie
Vient fondre dans ma bouche,
Répandu sur ma couche.

Amour couleur de sang,
Abandon innocent,
J’ai vu ta fleur rougir
Du plus doux des plaisirs.

Alex Stevenson Diaz - Young Girl
Alex Stevenson Diaz – Young Girl – iamachild.wordpress.com

Le festin éternel
De nos trépas charnels
Enivre tant nos âmes,
Nos corps sans fin se pâment.

Une première version de ce poème a été publiée sur Agapeta, 2017/01/17.

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.