Fleurs secrètes

Les chemins de la bien-aimée

Jules Pascin – Flora aux fleurs (1928) – The Athenaeum

Le long d’un sentier qui ondule comme une caresse, je découvre les fleurs les plus belles, celles que je n’avais jamais pu approcher. Doucement, tendrement, je m’approche et je m’incline pour respirer leur parfum puis déposer un baiser sur leurs frêles corolles.
Sous les fleurs se cache la poésie qui n’ose dire son nom, celle des sentiments suprêmement niés.
CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…

Fleur perdue

Raul Anguiano - La nina desnuda
Raul Anguiano – La nina desnuda (1944), gouache sur toile, cm. 68.6×50.8

Fleur effeuillée, fente dévoilée, fruit défendu, forêt sacrée, feu allumé, fenêtre rouge du désir…

Je suis là
Toute nue
Dans la rue
Sans lilas
Pour voiler
Ma vertu
Qui n’est plus
Sans péché

Précédemment publié sur Agapeta, 2016/03/21.

Fleurs de sang

La blessure de la passion ne se refermera jamais… bonheur de nos plaies éternelles… nous veillerons toujours dans la clarté de nos crépuscules rouges.

Perle étincelante de mes nuits immortelles,
Emblème de mes jours éternels,
Tu es venue, scintillant de mille feux,
Illuminer mes pas de verre…
Tu es venue, mon étoile d’amour,
Embraser mon âme tremblante de désir.

CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…

Amour féroce

Yolanda Pérez (Arwassa) - Mermaids
Yolanda Pérez (Arwassa) – Mermaids – from arwassa.com

Ô roses de sang, fleurs immaculées, vos jeux innocents dévorent mon cœur.

Jolie petite étoile aux quatre mille nuits,
M’offrant un beau visage où un sourire luit,
La sublime fleur bleue scintillant dans vos yeux,
Voilà le délice d’amour le plus précieux.

CONTINUE READING / CONTINUER LA LECTURE…